LA FISSURATION DE LA LUNE

La 54ème sourate du Coran est appelée "sourate al-Qamar". En arabe, qamar désigne la Lune. Dans plusieurs passages, cette sourate parle de la destruction qui s'est abattue sur les peuples de Noé, Ad, Thamud, Lot et Pharaon car ils rejetaient les avertissements des prophètes. Il y a en même temps un message très important énoncé dans le premier verset, concernant le Jour Dernier :

L'Heure approche et la Lune s'est fendue. (Sourate Al-Qamar : 1)

Le mot "fendre" utilisé dans ce verset correspond à l'arabe chaqqa, qui a plusieurs significations en arabe. Dans certains commentaires du Coran, la signification de "fendre" est préférée. Mais chaqqa en arabe peut aussi vouloir dire "labourer" ou "creuser" la terre.

Comme exemple du deuxième usage, on peut se référer au 26ème verset de la sourate Abasa :

C'est Nous qui versons l'eau abondante, puis Nous fendons la terre par fissures et y faisons pousser grains, vignobles et légumes, oliviers et palmiers. (Sourate 'Abasa : 25-29)

On s'aperçoit clairement que la signification de chaqqa n'est pas ici "fendre". Il signifie labourer la terre afin de faire pousser différentes plantes.

Si l'on remonte à l'année 1969, on verra un des grands miracles du Coran. Les expériences menées à la surface de la Lune le 20 Juillet 1969 peuvent suggérer l'accomplissement de l'information donnée il y a 1400 ans dans la sourate al-Qamar. Ce jour-là, des astronautes américains posèrent le pied sur la Lune. En creusant dans le sol lunaire, ils menèrent des expériences scientifiques et collectèrent des échantillons de pierres et de terre. Il est certainement très intéressant de voir que ces événements sont en complet accord avec les affirmations du verset.

On doit éclaircir cela néanmoins : le phénomène de fissuration de la Lune est, bien sûr, un des miracles accordés par Dieu à notre Prophète (pbsl). Ce miracle est révélé comme suit dans un hadith :

Les gens de la Mecque ont demandé au messager de Dieu de leur montrer un miracle. Il leur montra alors la Lune fendue en deux morceaux entre lesquels ils virent la montagne Hiram. (Al-Bukhari)

Le miracle décrit ci-dessus est le phénomène de fissuration de la Lune révélé dans le verset. Cependant, puisque le Coran est un livre qui s'adresse à toutes les époques, il est également possible qu'il fasse référence à l'atterrissage sur la Lune à notre époque. (Dieu sait mieux)

ACCUEIL