DHU'L-QARNAYN (PSL): Une interprétation différente

Une autre possibilité d’interprétation est que ce récit communique des événements qui surviendront dans le futur.

Pour Dieu, le temps est un. Dans certains versets, les événements du Jour du Jugement, de l’enfer et du paradis sont racontés comme s'ils avaient déjà eu lieu. Les versets suivants sont un exemple de cette technique.

On souffla alors dans le clairon (de l'Apocalypse) et tous les habitants des cieux et de la terre tombèrent foudroyés sauf ceux qu'Allah a bien voulu épargner. Puis on y souffla de nouveau et les voilà debout, les yeux grand ouverts. La terre resplendit (à ce moment) de la lumière de son Seigneur. On déposa le Livre et on fit venir les prophètes et les martyrs. On jugea entre eux en toute équité et ils ne subissent aucune injustice. (Sourate Az-Zumar : 68-69)

Les événements relatés dans ces versets sont racontés comme s'ils avaient déjà eu lieu, même si pour nous ce sont des évènements encore à venir. Il est donc possible que le récit de Dhu'l-Qarnayn (psl) concerne le futur.

Le 84ème verset de la sourate Al-Kahf dit : "… Nous lui avons donné libre voie à toute chose". Cela peut indiquer que Dhu'l-Qarnayn (psl) gouvernera le monde dans le futur.


Aujourd'hui, un leader ou une nation qui domine le monde doit avoir une technologie de pointe qui lui permet de contrôler les différentes régions du monde. Les moyens de communications tels que les satellites peuvent appartenir à ce genre de technique. Comme le 95ème verset l'exprime : "Il dit : Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons)", il est probable que Dhu'l-Qarnayn (psl) avait un pouvoir déjà établi. Dhu'l-Qarnayn (psl) alla d'abord vers l'Ouest, puis vers l'Est et une nouvelle fois en arrière. Ces versets peuvent impliquer qu'il communique avec différentes régions en utilisant les possibilités offertes par les satellites et la technologie infrarouge. En effet, des caméras infrarouges sont utilisées en médecine, en pathologie criminelle, en météorologie, en criminologie, pour l'espionnage, dans l'industrie et d'autres domaines. De telles caméras peuvent également observer le corps humain avec des détails importants.

Les versets parlent constamment de "trouver". Dhu'l-Qarnayn (psl) "trouva" d’abord un peuple près de la "source", il "trouva" ensuite un peuple à l'Est, puis il "trouva" un peuple dans un endroit situé derrière les "deux barrières" et qui ne comprenait aucun langage. Ces actes de "trouver" surviennent en cherchant, ceci nous permet d’émettre l’hypothèse qu’il a pu utiliser des moyens de communication très développés.

Si Dhu'l-Qarnayn (psl) s'adressait à une nation, il pourrait le faire via des satellites et des émissions de télévision. Cela lui permettrait de comprendre les besoins et les plaintes des gens, quel que soit l'endroit où ils vivent et ainsi il prendrait les décisions en conséquence.

Le désordre des Gog et Magog pourrait résulter de l’utilisation malveillante des antennes d’émission des chaînes télévisées. Par exemple, ils pirateraient d'autres émissions afin de diffuser leurs idées corrompues. Dhu'l-Qarnayn (psl) pourrait avoir utilisé le cuivre et le fer mentionnés dans le verset pour créer un champ électromagnétique et interrompre la radio et les émissions de télévision diffusées par les Gog et Magog.

Une autre possibilité est qu'une immense antenne satellitaire commune soit utilisée afin de surmonter le système perturbateur global des Gog et Magog. Les surfaces de ces antennes sont habituellement composées d’aluminium léger à bas prix, ce qui ne fait pas de lui le matériau idéal pour la performance. Le cuivre est un meilleur conducteur, et il aurait pu être choisi pour cette raison. De plus, enduire l'antenne avec du cuivre fondu lui donnerait une surface très polie et ainsi fournirait de meilleurs résultats.

Le mur ou la barrière créée par les émissions d’une telle antenne ou en produisant un champ magnétique pourrait être appelée "barrière invisible". Certains savants lisent le mot saddayn dans le 93ème verset en souddayn, et sadd dans le verset suivant en soudd. Dans le premier cas, la signification serait une "barrière visible" ; dans le second, il signifierait "barrière invisible". (Dieu sait mieux) Le 97ème verset de la sourate Al-Kahf dit : "Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus." Ceci pourrait faire référence à la tentative de Gog et Magog de surmonter ou d'endommager l'émission du transmetteur.

En considérant l'expression "qui ne comprenait presque aucun langage", cela pourrait signifier que la perturbation des émissions ordinaires par les transmissions des Gog et Magog créé la confusion et les gens ne comprennent plus, mais quand l'émission normale est restaurée, ils commencent à comprendre de nouveau. (Dieu sait mieux). Nous interprétons l’expression "une source boueuse" utilisée dans le verset numéro 86 par le spectacle du coucher de Soleil observé sur un écran de télévision. Les couleurs sur l'écran changent au fur et à mesure que le Soleil descend au-dessus de la mer, et cela apparaît plus gris à l'écran. Ainsi, pour quelqu'un observant cela, il apparaît comme s'il se couchait dans une source boueuse. L'expression aynin hami'ah, composée de 'ayn (source) et hami'ah (boueuse) pourrait désigner cette vue étrange.

ACCUEIL